• Ils ont laissé papa revenir - Toni Maguire

     

    Ils ont laissé papa revenir - Toni Maguire

    Editeur : Le Livre de Poche (26 février 2014)

    Collection: Littérature & Documents

    Nombre de pages: 360 pages

     

    Prix: 6,90€ (poche)

     

    L’histoire

     

    Elle pensait être protégée des agressions physiques et psychologiques subies depuis sa petite enfance… Toni Maguire, auteur du best-seller Ne le dis pas à maman, poursuit le récit de son enfance, racontant sa terrible vérité. Son père a abusé d’elle dès l’âge de 6 ans et ce crime n’a été révélé que lorsqu’elle est tombée enceinte et a dû se faire avorter, à 14 ans. C’est grâce au témoignage difficile de Toni que cet homme qui lui a fait tant de mal a été emprisonné. Enfin, elle a cru pouvoir vivre normalement. Jusqu’au jour où son père, sorti de prison, est revenu à la maison.

    L’auteur

    Toni Maguire est anglaise. Après avoir vécu 20 ans à Londres, elle partage aujourd'hui son temps entre Norfolk, en Angleterre, et Le Cap, en Afrique du Sud.

    Mon avis

    Après avoir lu « Ne le dis pas à maman ». J'avais hâte de lire la suite de l'histoire d'Antoinette, devenue Toni.

    J'ai forcément été moins touchée par ce tome, uniquement parce que le premier tome parlait d'une enfant, et qui ne serait pas bouleversé par l'histoire d'Antoinette, enfant abusée par son père, ignorée par sa mère, rejetée par les gens.

    En lisant le tome 2, j'avais vraiment envie de savoir ce qu'il allait se passer, si elle allait réussir à s'en sortir, comment, dans quelle mesure, à quel moment, avec l'aide de qui. Oui plein de questions se bousculaient dans ma tête.

    Et on retient son souffle tout au long de cette histoire, car ici encore la douleur est palpable. On comprend toute l'horreur de cette adolescence. Heureusement, il y eut ici et là quelques moments de bonheurs, plus présents que dans le tome 1 car nous avons dans ce livre une adolescente qui peut voyager, travailler, se déplacer et qui est donc moins dépendante de ses parents. D'autre part, l'emprisonnement de son père a permis quelques temps de répit à Antoinette.

    Mais, il n'empêche qu'il est impossible de ne pas être choqué par ce qu'elle vit, le retour de son père, l'attitude toujours plus écœurante de sa mère, le regard des gens, leur réaction lorsqu'ils apprennent la vérité, comme si l'inceste qui est en réalité un viol était une simple sorte d'infidélité, d'acte sexuel, une coucherie dont la victime serait en fait la coupable. Les gens réagissent de manière exagérée, ils sont écœurés, ils la rejettent et l'accusent, comme si cela était contagieux, ils ne veulent pas l'approcher. Comme si elle était coupable, ils refusent de lui tendre la main. C'est affreux d'imaginer ce qu'a pu ressentir et vivre cette adolescente tout au long de ces années.

    Heureusement, dans son malheur et malgré ce qu'elle pense on découvre une Toni forte, qui parvient à relever la tête, à avancer, à avoir des projets, elle tente de s'en sortir tant bien que mal. Et quel bonheur de voir qu'au moment où elle touche le fond, qu'au moment où elle se retrouve dans un service difficile d'hôpital psychiatrique, elle trouve enfin une équipe d'adultes, un psychiatre, des infirmières qui l'aident, qui lui font confiance, qui la comprennent et qui la prennent sous leur aile !! Quel bonheur de les voir l'aider à s'en sortir et la pousser hors de cet établissement afin qu'elle décide enfin de sa vie, tout a enfin changé à ses 18 ans, et par la suite, elle nous explique qu'elle a réussi sa vie.

    Une question subsiste dans mon exprit de lectrice extérieure, pourquoi continuer à parler à ses parents ? Pourquoi aller les voir ? Pourquoi être là à leurs enterrements respectifs ?

    La complexité de l'esprit humain, la complexité des sentiments... On imagine bien que le seul souhait d'une personne qui aurait subi tout cela serait de les rayer de sa vie. Mais pas pour Toni qui malgré leurs actes continuait de rester en contact avec eux.

    Toni aura vécu un enfer de ses 6 ans à ses 18 ans. Une enfance ainsi qu'une adolescence gâchées. Les bases d'une vie, les bases de la confiance en soi, les bases de l'amour détruites par un père immonde et une mère aveuglée et détestable (comment peut-on laisser son mari faire cela à son propre enfant?!!)

    Comme quoi dans la vie, on peut s'en sortir malgré l'horreur et les drames. Toni est un bel exemple de force, de courage, de persévérance. Elle a enfin trouvé le bonheur et c'est tout ce qu'on lui souhaitait. On s'est attaché à cette personne et on est heureux avec elle lorsqu'on lit la dernière ligne de ce roman.

    Note : 7,5/10

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :